La plupart des maladies non traumatiques sont d'origine alimentaire : connaître les bases d'une alimentation saine, qui n'est pas compliquée, permet de prévenir les maladies, y compris bon nombre de maladies graves, et d'aider à leur guérison.

 

Pour cela il faut connaître les effets des aliments sur le Terrain : celui-ci est ce qui fait que notre corps favorise ou résiste aux maladies.

 

 

De ce point de vue la Médecine Traditionnelle Européenne (MTC) est à l’Europe ce que la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est à la Chine, et la médecine Ayurvédique est à l’Inde.

 

Toutes trois utilisent un raisonnement analogique, mnémotechnique, pour établir un diagnostic de Terrain, et aboutir à une prévention ou un traitement efficaces. Ce raisonnement est adapté à la culture locale : Yin/Yang pour la Chine, 3 Doshas pour l’Inde, 4 Eléments pour l’Europe.

 

Toutes trois basent leur traitement surtout sur la diététique, aidée éventuellement par une phytothérapie adaptées au raisonnement analogique (la MTC utilise en plus l’acupuncture). 

 

 Toutes trois reposent sur une Tradition orale, qui a été mise par écrit il y a 2 ou 3 millénaires. Pour la MTE les textes les plus anciens sont ceux d’Hippocrate et de Gallien.

 

 

L'intérêt de ces Traditions médicales réside dans les siècles de recul qui ont permis de vérifier leur efficacité et leur innocuité : d'abord ne pas nuire, disait Hippocrate. 

 

Principe fondamental rarement respecté par la médecine contemporaine. Laquelle ignorant la cause de la plupart des maladies, ce qu'elle admet, ne peut être que symptomatique : en mettant l'accent sur les médicaments chimiques et la chirurgie, elle passe à côté de ce qui est fondamental : la diététique.

 

 

Cependant le respect des principes fondamentaux de la Tradition n’empêche pas leur perfectionnement éventuel, en fonction des découvertes contemporaines qui peuvent être faites, justement en biochimie et en diététique.

 

Nos moyens de prévention et de rééquilibrage du Terrain seront donc une diététique simple à mettre en oeuvre, complétée éventuellement par des compléments alimentaires à base d'épices, qui permettent de rééquilibrer le Terrain et ainsi de prévenir ou de guérir la plupart des maladies courantes, et de limiter le risque de maladie grave.